Comment devenir assistant maternel : le guide complet

assistant maternel

Publié le : 20 octobre 20236 mins de lecture

Votre plus grand souhait est d’accueillir des enfants en devenant assistant maternel ? De multiples questions vous viennent à l’esprit afin de savoir quel diplôme préparer et comment. Informations, astuces et conseils sont disponibles dans ce guide afin de trouver la formation nécessaire pour un épanouissement dans cet emploi.

Pourquoi envisager le métier d’assistant maternel

Le métier de nounou se conjugue bien souvent au féminin mais de plus en plus d’hommes envisagent d’embrasser le métier d’assistant maternel. Ainsi, ils peuvent pallier au manque de figure paternelle dans des familles mono-parentales. La première étape pour embrasser le métier d’assistant maternel est de vous demander si vous êtes vraiment fait pour lui et s’il convient à votre style de vie. Commencez à vous interroger si vos motivations sont réelles et en phase avec la PMI (Protection maternelle et infantile). Le fait d’aimer les enfants est évidemment une excellente raison pour s’occuper d’eux. Si vous souhaitez les accueillir à votre domicile avec vos propres enfants, êtes-vous assez motivé pour vous lancer dans cette aventure ? Ce métier difficile et passionnant offre des contraintes à bien connaître et de nombreux aspects positifs.

Après ces premières interrogations, vous vous inquiéterez de savoir quelle formation suivre. Si vous n’avez pas obtenu un diplôme en sortie d’école, vous pourrez suivre une formation à distance de CAP petite enfance avec une formation pour adultes chez youschool.fr.

Se renseigner sur le métier et s’informer avec la PMI

Des réunions d’information peuvent être organisées par la PMI, les CDAS (centres départementaux d’action sociale) ou les mairies. Une réunion se déroule sous forme d’assemblée animée par des puéricultrices ou autour d’une table ronde avec des questions/réponses. Des professionnelles de la petite enfance informent les futurs candidats sur l’activité d’assistant maternel, sur les modalités d’exercice du métier, ses tâches au quotidien, ses droits, ses devoirs et les réalités du terrain.

Lors de cette réunion, vous découvrirez que le métier d’assistant maternel est réel et non une activité annexe pour arrondir ses fins de mois. Les puéricultrices abordent les joies du métier comme ses inconvénients. Cette première étape est incontournable pour réfléchir sur le choix d’une carrière d’assistant maternel.

L’étape de l’agrément

Lors de la réunion, vous obtiendrez d’amples renseignements sur la procédure d’agrément. En effet, elle est différente en fonction des départements : une simple visite de la puéricultrice de la PMI de votre domicile peut suffire alors qu’ailleurs vous rencontrerez le médecin de la PMI en entretien individuel. Vous ferez une lettre expliquant vos motivations à vous lancer dans cette profession.

Savoir combien d’assistantes maternelles qui exercent dans le département et dans quelles communes, connaître le salaire moyen et le montant des frais d’entretien sont des informations importantes pour fixer son tarif. Certaines interdictions sont spécifiques à un département comme la non utilisation d’un lit parapluie au domicile par exemple.

Vous devrez commencer par suivre une formation initiale de 2 x 60 h avant d’envisager une formation à distance. Est-ce que le brevet de Premiers secours est inclus dans le CAP petite enfance de formation pour adultes ? Vous avez aussi l’étape du dossier administratif qui demande de nombreuses pièces comme un certificat médical et un extrait de casier judiciaire à envoyer au Conseil général pour obtenir l’agrément.

La dernière étape

Un professionnel de la PMI vous rendra visite à domicile. Il va juger certaines aptitudes comme votre motivation pour ce métier. Vous devrez lui fournir votre connaissance de cette profession comme vos droits, le salaire, les congés payés, les horaires, les interdictions…

Vous devez posséder des capacités éducatives, pédagogiques et de communication et des compétences comme savoir vous organiser, vous exprimer correctement. Votre contexte familial doit être compatible avec le métier d’assistant maternel pour obtenir l’agrément.

Votre logement doit aussi répondre à certains critères de dimensions, de lieu d’accueil, d’environnement autour du domicile, de sécurité et d’hygiène.

Suite à cette visite, il sera décidé de l’accord ou du refus de l’agrément. Il est accordé pour 5 ans avec une demande de renouvellement à l’issue.

En cas de refus temporaire ou définitif, vous pouvez exprimer un recours auprès du président du Conseil général ou du tribunal administratif.

L’assistant maternel peut obtenir des aides financières de la caisse allocation familiale pour améliorer son logement : une prime d’installation ou un prêt d’amélioration de l’habitat à taux zéro, sous conditions.


Plan du site