Le permis de conduire : un investissement rentable grâce au CPF !

Le permis de conduire

Publié le : 15 février 20236 mins de lecture

Le permis de conduire est un investissement coûteux qui peut souvent dissuader les personnes d’entamer les démarches pour l’obtenir. Cependant, grâce au Compte Personnel de Formation (CPF), les salariés peuvent désormais utiliser leurs heures de formation pour financer leur permis de conduire. Cet article examine comment le CPF peut aider les salariés à obtenir leur permis de conduire sans compromettre leur budget personnel. Découvrez également les étapes à suivre pour utiliser le CPF pour financer un permis de conduire. Pour plus d’informations sur le financement de la formation professionnelle à travers le CPF, rendez-vous sur pedagomi.com.

Comprendre le dispositif du CPF pour le permis de conduire

Le CPF fait partie du dispositif général de la formation professionnelle, qui soutient les salariés dans leur projet de formation tout au long de leur vie active. Parmi les formations éligibles au CPF, on retrouve le permis de conduire B (voiture), le permis BE (remorque), ainsi que le permis moto. Les sommes allouées à ces formations sont variables selon le type de permis.

Définition du CPF

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif mis en place par le Ministère du Travail, qui permet aux salariés de se former à un diplôme ou à une certification, ou encore de suivre une formation qualifiante.

Quels avantages pour le permis ?

Le montant alloué par le CPF pour les formations concernant le permis de conduire varie entre 950 et 1 300 euros pour le permis BE et entre 600 et 1 000 euros pour le permis B. Ces sommes peuvent donc couvrir une partie, voire toutes les dépenses, pour les jeunes aspirants conducteurs. De plus, ces sommes ne comptent pas dans le solde du CPF et ne soumettent pas le participent à une contrainte de temps ou à une nécessité de terminer leurs formations.

Comment s’inscrire au CPF ?

L’inscription au CPF se fait en ligne, sur le site web www.moncompteformation.gouv.fr. Vous devez par la suite faire une demande de prise en charge en renseignant vos informations professionnelles ainsi que le type de formation que vous souhaitez suivre.

Les impératifs pour un permis de conduire rentable

Une fois la prise en charge de votre permis de conduire sécurisée par le biais du CPF, vous pouvez alors vous concentrer sur certaines questions importantes pour amoindrir le montant des frais à votre charge.

Faire le choix de son auto-école

Le premier point sur lequel vous devez vous pencher concerne le choix de votre auto-école. Vous pouvez comparer les prix en consultant les prix affichés par les établissements ou en prenant contact avec eux demander d’éventuelles réductions. D’autres options sont à prendre en compte ; par exemple, le fait de comparer les offres tarifaires des auto-écoles sur internet. Certains sites proposent même des packs avec matériel prêté et formation accélérée.

Optimiser les conditions de financement

Une fois le choix de l’auto-école effectué, vous devez vous pencher sur la question du financement ; quel prix verser réellement (frais de ressources humaines, matériel avec prêt ou pas, location de véhicule, assurance omnium etc.) ? Les réponses à ces questions peuvent faire l’écart entre un budget plus conséquent et un budget plus optimisé.

Planification et organisation

Une planification et une organisation cohérentes offrent plusieurs avantages. Il s’agit premièrement de gagner du temps et d’aborder la formation d’une manière plus sereine et de s’accorder plus de temps pour absorber le contenu des leçons. De plus, en étalant les finances, vous pouvez étaler les prélèvements et les étapes de votre formation et pour finir optimiser vos chances de réussite.

Les apports concrets du permis de conduire

Ne pas négliger tous les atouts que jongle le fait de conduire et qui peuvent attirer de nombreux bienfaits à long terme, comme de nouvelles possibilités d’emploi, d’économies sur les déplacements, et une plus grande liberté.

Accéder à un nouveau type d’emploi

Les débouchés pour des emplois sont très nombreux, notamment les emplois d’instructeur de conduite, critique d’automobiles, livreur ou déménageur. Si le permis est agrémenté avec une double spécialisation (voiture/remorque, voiture/moto), alors les possibilités se multiplient et l’investissement en vaut la peine.

Réaliser des économies sur ses déplacements

Une fois le permis de conduire obtenu, de nombreuses économies sont réalisées en matière de transport. La voiture permet, par exemple, des déplacements réduits et une plus grande liberté dans le planning. Les déplacements urbains coûtent moins chers car vous éliminez les taxis ou le bus et enfin, les vacances longues distances deviennent plus atteignables.

Offrir des possibilités supplémentaires

Le permis de conduire offre d’autres avantages que les voitures. Les motos, scooters ou cyclos sont plus rentables et parfois plus pratiques (pour les embouteillages par exemple). La pratique d’une activité sportive liée à un véhicule peut mailleur être envisagée si c’est celle qui intéresse l’individu ; Rally, Karting, Autocross, Drift… Ces activités sont non seulement divertissantes mais aussi très économiques.

Plan du site